APPRENTISSAGE

devenir apprenti

EN 12  INFORMATIONS

ÊTRE APPRENTI C’EST ÊTRE SALARIÉ D’UNE ENTREPRISE

Fini le statut de collégien ou de lycéen. Bienvenue dans le monde du travail avec les responsabilités et les engagements que cela suppose.

Cela veut dire également moins de vacances et 35 heures de travail par semaine.

 

L’APPRENTISSAGE EST UNE VOIE DIPLÔMANTE VALIDÉE PAR UN EXAMEN

Objectif numéro un : Obtenir un diplôme, pas question de privilégier le travail « pratique » en entreprise à vos cours « théoriques » au CFA ; les deux sont importants et obligatoires.

 

L’APPRENTISSAGE N’EST PAS UNE SOLUTION MIRACLE

Il existe plusieurs manières d’obtenir une qualification et un diplôme. L’apprentissage vous plonge plus rapidement dans le monde du travail.

 

L’APPRENTISSAGE N’EST PAS UNE FORMATION FACILE ET NECESSITE DES PRÉ-REQUIS

 

Suivre une formation et travailler en même temps demande beaucoup d’efforts et de sacrifices.

Beaucoup trop de jeunes abandonnent en cours de route car ils trouvent ce mode de formation trop difficile et trop fatigant.

 

LA RÉMUNÉRATION NE DOIT PAS INFLUENCER VOTRE CHOIX

 

Choisir l’apprentissage c’est choisir une manière d’apprendre (travail en entreprise, devoirs à la maison, moins de congés).

La rémunération n’est qu’une petite compensation de tous vos efforts.

 

L’ENTREPRISE D’ACCUEIL NE DOIT PAS ÊTRE CHOISIE À LA LÉGÈRE

 

Choisissez l’entreprise qui est prête à s’investir dans votre formation et qui répond à votre projet professionnel.

 

GARDER TOUJOURS UN ŒIL SUR LE MARCHÉ

 

 L’entreprise d’accueil s’engage à vous former mais pas à vous embaucher obligatoirement à la fin de votre contrat.

Profitez de vos années de formation pour créer des contacts avec d’autres professionnels pour le jour où vous rechercherez un emploi.

 

 

 

QUI PEUT DEVENIR APPRENTI ?

 

On peut choisir une formation en apprentissage à n’importe quel moment de sa scolarité.

Le contrat d’apprentissage est destiné aux jeunes ayant plus de 16 ans et jusqu’à 30 ans au moment de la signature du contrat.

Des dérogations peuvent être accordées à :

  • Des jeunes de 15 ans révolus ayant achevé le cycle de l’enseignement secondaire (fin de 3ème)

Les jeunes de nationalité hors Union Européenne peuvent signer un contrat d’apprentissage s’ils sont titulaires d’une autorisation de travail.

 

 

LE CONTRAT D’APPRENTISSAGE

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée. Sa durée varie de 6 mois à 3 ans suivant la formation et le diplôme préparé.

Le contrat est signé par le chef d’entreprise et le jeune (+ le représentant légal si le jeune est mineur).

L’apprenti a un statut de salarié. Il bénéficie donc des mêmes droits (congés, protection maladie, maternité, accidents du travail…) que les salariés de l’entreprise y compris pour ce qui relève des dispositions conventionnelles, dans la mesure où ces dispositions restent compatibles avec la situation de jeune en formation.

Il est également soumis à la visite médicale d’embauche obligatoire et aux mêmes obligations que les autres salariés.

Comme tout contrat de travail, une période d’essai permet à l’entreprise et au jeune de valider ou non son choix. Au-delà, le contrat de travail peut être rompu sous certaines conditions.

 

Attention :le statut de salarié s’applique pendant toute la durée du contrat, y compris la période d’essai. L’apprenti est salarié et sous la responsabilité de l’employeur même lorsqu’il est en formation au CFA.

 

L’apprenti bénéficie d’une carte d’étudiant des Métiers, délivrée par le CFA, offrant les mêmes avantages que la carte étudiant.

 

 

L’APPRENTI EST-IL RÉMUNÉRÉ ?

L’apprenti est rémunéré dès le début du contrat d’apprentissage, aussi bien pour ses périodes en CFA qu’en entreprise sur la base d’un pourcentage du SMIC (ou de la convention collective). La rémunération évolue chaque année en tenant compte de l’âge de l’apprenti et de la progression dans le cycle de formation.

Ces taux correspondent à une base de calcul minimale. L’employeur est libre de verser un salaire plus élevé. Certains secteurs professionnels possèdent des grilles de rémunération plus favorables.

 

 

QUELLES SONT LES AIDES POUR L’ENTREPRISE ?

*Entreprises de moins de 250 salariés : aide unique à l’apprentissage

Au 01erjanvier 2019, la réduction générale de cotisations patronales ou réduction FILLON devient plus avantageuse que le jeu du forfait et exonérations rationnelles des apprentis. Une aide unique à l’apprentissage est instituée, destinée aux entreprises de moins de 250 salariés et dédiée aux apprentis qui préparent un diplôme de niveau 4 et niveau 5.

L’aide unique à l’apprentissage remplace les aides versées par les régions, le crédit d’impôt en faveur de l’apprentissage et la prime pour l’embauche d’apprentis handicapés. Elle remplace également l’aide à l’embauche de jeunes apprentis dans les TPE.

 

 

L’aide unique à l’apprentissage géré de manière identique que l’aide TPE accordée pour les jeunes apprentis. La procédure doit passer via un portail dédié appelé SYLAE.

 

QUELLES SONT LES AIDES POUR L’APPRENTI ?

Le conseil Régional Provence Alpes Côte d’Azur finance le premier équipement de l’apprenti(e) et participe sous certaines conditions au remboursement des frais de déplacement et de repas.

*Aide au financement du permis de conduire pour les apprentis :

Le montant de l’aide est fixé à 500 euros, quel que soit le montant des frais engagés par l’apprenti.

Le bénéfice de l’aide au permis de conduire pour les apprentis est subordonné au respect par l’apprenti des conditions cumulatives suivantes à la date de la demande d’aide :

            *Être âgé d’au moins dix-huit ans ;

            *Être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours d’exécution ;

            *Être engagé dans la préparation des épreuves du permis de conduire autorisant la conduite des véhicules de la catégorie B.

1

2

4

3

6

5

7

10

9

8

11

12

Les 5 étapes clés pour devenir Apprenti

1 ère étape :

S'inscrire au CFA RAN Antenne du lycée Paul Augier

On vous expliquera lors d'un entretien que vous devenez un salarié en formation vous serez rémunéré et vous partagerez votre temps entre le centre de formation, et l'entreprise.
On vous précisera que : Sans entreprise, pas de contrat en alternance !!

 

 

 

2 ème étape:

Rechercher une entreprise

  • Commencer par bien ficeler votre projet: 

  • Quel type de formation m'interesse ?

  • L'idée c'est d'être capable d'expliquer son projet professionnel, pourquoi on veut préparer le diplôme qu'on a choisi, pourquoi en alternance, et pourquoi on veut le faire dans telle ou telle entreprise.

  • Préparer son CV et sa lettre de motivation...

 

 

 

4 ème étape :
a/ Démarcher directement dans les entreprises

 

b/ Organiser votre recherche sur Internet....

  

c/ Prenez rendez-vous pour un entretien

 

5 ème étape :

  • Lorsque vous avez trouvé une entreprise et que vous avez votre date d'embauche procurez vous auprès du CFA Paul Augier un formulaire de demande de contrat d'apprentissage

  • Déposez le rapidement à l'entreprise (ce formulaire permet à l'entreprise de recevoir les documents officiels nécessaires à la constitution de son contrat d'apprentissage)